Evolution technique

Le sport auto : banc d’essai permanent

1998 : une usine suisse de plasturgie, située dans le canton de Fribourg, conçoit un nouveau moule. Le concept semble simple, mais le challenge requiert une technologie de pointe. Il s’agit d’équiper le sol de stands de plusieurs équipes professionnelles de course automobile, notamment engagées aux 24 Heures du Mans. 3 niveaux de contrainte sont définis dans un cahier des charges draconien :

  • Structure drainante et résistante aux hydrocarbures, systèmes de levage et pneus slicks brûlants.
  • Montage et démontage ultra-rapide.
  • Déclinaison des couleurs de chaque team, sans risque de décoloration sur 5 ans.

1999 : à l’issue de longs tests, le produit est validé. Il s’agit d’un système de dalles ajourées qui se clipsent entre elles sans outil ni accessoires : 2 cotés male et 2 côtés femelle permettent un assemblage immédiat et à l’infini. Le matériau choisi est le Polypropylène Copolymère, déjà utilisé dans l’aérospatiale, l’automobile, la bagagerie de luxe et recyclable à 100%.

Le premier dallage est dévoilé aux 24 Heures du Mans 1999. A l’issue de la course, les dalles Damier ont gagné leur pari : déclencher l’adhésion générale, depuis les mécaniciens dont les conditions de travail ont fait un bond en matière de sécurité et de propreté… jusqu’aux sponsors qui peuvent décliner au sol leurs couleurs au sol de stands désormais impeccables.

tapis de dalle Polydal2000 : plusieurs écuries internationales choisissent ces dalles. Parmi les teams français, Larbre Compétition, pour ses PORSCHE Chéreau ; viendront ensuite Oreca et d’autres disciplines, telles que les World Series by Renault.

2000 à 2003 : l’usine duplique ce concept de dalles en plusieurs autres motifs : Pierre, Bois, Pavé, Bulle, Etoile. Elles s’adressent aux diverses attentes du marché de la décoration.

2004 : les clients du sport auto sont engagés dans la chasse aux kilos superflus, y compris dans leurs camions-ateliers…

2005 : grâce à l’intégration de nouveaux composants chimiques, la dalle Damier passe de 660 à 540 grammes. Les tests ont démontré un résistance mécanique identique et le rapport poids/puissance progresse ainsi de 18%.

2007 : dans le cadre d’un développement stratégique, notamment sur le marché français, l’usine entre en contact avec Jean-Marc Devaux, qui dirige depuis 9 ans la filiale française de RECARO, la célèbre marque de sièges automobiles.

2008 : le contrat est signé et, au Circuit des Remparts d’Angoulême, BUGATTI met en place un corner merchandising sur un Damier noir et gris.

2011 : afin d’éviter toute confusion avec les copies plus ou moins grossières apparues sur le marché, l’usine poinçonne alors sa marque au centre de chaque dalle Damier.

2012 : la gamme est désormais commercialisée en France sous la marque POLYDAL.

2013 : PORSCHE choisit POLYDAL pour les plateformes de ses 11 modèles sélectionnés au Jubilé 911 à Clermont-Ferrand. MICHELIN commence à en équiper ses ateliers sur circuit.

2014 : AUDI lance sa nouvelle TT sur 300m² de dallage POLYDAL en extérieur au Mondial de l’Automobile Paris.

2015 : POLYDAL remporte le Prix de l’Equipement de Garage et se fait référencer par Alliance Automotive Group.

2016 : le réseau de distribution France atteint le chiffre de 35 revendeurs agréés avec showroom.

2017 : la gamme de couleurs Classic passe de 4 à 7. Conception d’une bordure biseautée renforcée pour les entrées de garages et de stands.